La tombée de température et les jours moins longs ne veulent pas dire que votre saison de course doit hiverner. Courir dans les temps froids peut aider à perdre ses frissons d’hiver, améliorer votre niveau d’énergie et garantir que vous serai en forme une fois l’arrivée des costumes de bain. Suivez ces conseils pour courir l’hiver :

1. Mettez des couches : Commencez avec une couche mince en tissus synthétiques comme le polypropylène, ce qui réduit l’humidité de votre corps. Évitez le coton, car ce tissu garde l’humidité et vous gardera mouillé. Un survêtement respirable de nylon or Gore-Tex peut vous aider à vous protéger des vents et des précipitations, en laissant sortir la chaleur et humidité pour prévenir le surchauffe et refroidissement. Si c’est vraiment très froid, vous aurez besoin d’une couche au milieu, comme une couche polaire, pour ajouter de l’isolation.

Plus : Conseils pour s’habiller pour courir l’hiver

2. Protégez vos mains et pieds : Jusqu’à 30% de votre chaleur corporelle s’échappe de vos mains et pieds. Pour une journée fraiche, portez des gants de course qui absorbe l’humidité. Les mitaines sont un excellent choix pour les journées froides, car vos doigts se partageront leur chaleur. Vous pouvez également y ajouter des compresses chauffantes. Ajoutez un bas absorbant sous un bas en polar ou en laine, mais assurez-vous d’avoir assez d’espace dans vos souliers de course pour accommoder ces bas épais.

3. Portez attention à la température et les facteurs vents : Si le vent est fort, il pénètre vos vêtements et retire la couche d’isolation que votre corps crée. Votre mouvement crée un facteur vent et augmente le mouvement d’air sur votre corps. Si la température tombe sous le zéro avec le vent moins 20 degrés, optez plus tôt pour le tapis roulant.

4. Évitez de trop vous vêtir : Vous allez vous réchauffer une fois en mouvement, donc vous devriez avoir un petit frisson avant de commencer votre course. Une bonne règle standard : Habillez-vous comme s’il faisait 20 degrés de plus.

Plus : Conseils pour les courses en temps froids

5. N’oubliez pas votre tête : Près de 40% de chaleur corporelle est perdu par votre tête. Porter une tuque pourra aider à éviter cette perte de chaleur, donc votre système circulatoire aura plus de chaleur à distribuer au reste du corps. Lorsqu’il fait trop froid, portez un cache-visage afin de couvrir votre bouche pour réchauffer l’air et protéger votre visage.

6. Soyez attentif aux engelures : Pendant les jours très froids, assurez-vous de vérifier vos doigts, orteils, oreilles et nez. Ils peuvent être un peu frisquets au début, mais ils réchaufferont après quelques minutes. Si vous remarquez une région de peau dure, pâle ou froide, vous avez peut-être une engelure. Sortez du froid immédiatement et réchauffez lentement la zone affectée. Si ce malaise persiste, contactez les soins d’urgence.

7. Confirmez avec votre médecin : L’air froid peut activer des douleurs à la poitrine ou des crises d’asthme pour certains gens. Avant de courir l’hiver, parlez avec votre médecin pour déterminer si vous avez des conditions médicales concernant l’exercice à l’extérieur.

8. Portez des lunettes : L’éclat de lumière de la neige peut causer des aveuglements, donc portez des lunettes de soleil pour éviter ce problème.

9. Ne restez pas dans des vêtements froids : Si vous êtes trempes dues à la neige, la pluie ou la sueur pendant des temps froids, vous êtes à risque d’une hypothermie, une baisse de votre température corporelle. Si vous êtes trempe, changez de vêtements et allez dans un endroit chaud au plus vite possible. Si vous suspectez une hypothermie, frissons intenses, perte de coordination, parole inarticulée ou fatigue, trouvez-vous un traitement d’urgence immédiatement.

10. Restez hydraté : Malgré le temps froid, vous allez tout de même réchauffer et perdre vos fluides en sueur. L’air froid a aussi un effet de sécheresse, ce qui augmente le risque de déshydratation. Assurez-vous de boire de l’eau ou une boisson sportive avant, pendant et après vos courses.

Plus : Comment rester hydraté avant, pendant et après votre course

11. Prenez ça doucement lorsque c’est froid : Vous êtes à un plus grand risque pour vous étirer un muscle lorsqu’il fait froid, donc réchauffez-vous tranquillement et courez doucement lors des journées frigides. Gardez vos entraînements plus difficiles lors des jours plus doux ou à l’intérieur.

12. Soyez visible : C’est mieux d’éviter de courir le soir, mais si vous avez à courir la nuit, portez des accessoires réfléchissants et de couleurs lumineuses. Portez des vêtements brillant si vous courez dans la neige.

13. Courez contre le vent : Si vous débutez une course contre le vent, il sera dans votre dos lors de votre retour. Ce sera plus agréable puisque vous serez en sueur et vous aurez moins de chances d’attraper un rhume.

14. Rappelez-vous de la crème solaire : Les coups de soleil sont encore possibles en hiver, car la neige reflète les rayons de soleil. Protégez aussi vous lèves avec du baume.

  magasiner maintenant jogging-course