Comment éviter les maux de tête après une course ?

Question : Comment puis-je éviter des maux de tête après une course ?

     Dernièrement, j'ai eu des migraines après mes courses. Quelle est la cause de ce problème et comment puis-je éviter ces maux de tête ?

Réponse : Les maux de tête pendant ou après le jogging sont assez fréquents, en particulier lors des courses par temps chaud. Ils peuvent être attribués à un ou plusieurs de ces facteurs :

Déshydratation : le mal de tête peut être un symptôme de déshydratation, alors assurez-vous de boire suffisamment avant, pendant et après vos courses. Une règle de base est de boire une tasse d’eau toutes les 20 minutes durant votre parcours. Mais utilisez votre soif comme guide, si vous avez soif, vous devez boire. Si vous courez plus de 90 minutes, assurez-vous d’alterner entre l'eau et les boissons sportives, de sorte que vous remplacerez les électrolytes que vous perdez par la sueur.

Lumière du jour : La lumière du soleil peut être un élément déclencheur des maux de tête chez certaines personnes. Pour aider à prévenir les maux de tête (et de protéger votre peau et les yeux en même temps), portez une casquette et des lunettes de soleil pendant vos courses en journée ensoleillée. Essayez de courir à l'ombre autant que possible.

Maux de tête d'exercice : Avez-vous des maux de tête lancinants sur les deux côtés de votre tête pendant ou après vos courses ? Ils peuvent être des maux de tête d'exercice. Ils surviennent plus fréquemment lors des courses dans un climat chaud ou à haute altitude, et sont plus fréquents chez les coureurs ayant des antécédents personnels ou familiaux de migraine.

La cause exacte de maux de tête d'exercice est inconnue, mais ils sont généralement inoffensifs et peuvent être traités avec des médicaments. Vous pouvez être en mesure de les éviter si vous évitez de courir pendant la partie la plus chaude de la journée (ce qui est une bonne idée pour éviter d’autres problèmes) et assurez-vous que vous êtes bien hydratez. Si les médicaments contre la douleur ne soulagent pas les symptômes, parlez-en à un professionnel de la santé.

Alors que la plupart des maux de tête d’exercices sont négligeables, certains maux de tête peuvent être un signe d'un problème sous-jacent plus grave. Si vous commencez à avoir un des maux de tête suivant, vous devriez en parler à votre médecin à ce sujet : Maux de tête qui dure plus d'une journée, une perte de conscience, le cou rigide, une vision double, des vomissements, ou des maux de tête sur un seul côté de la tête.