Fracture de stress

Symptôme :

Les fractures de stress sont de petites fissures à la surface d'un os, et surviennent le plus souvent dans le bas de la jambe ou du pied. Vous remarquerez une douleur musculaire progressive, la raideur et une douleur ponctuelle sur l'os touché. Un diagnostic précoce est essentiel parce que la blessure peut se propager et devenir éventuellement une fracture complète de l'os.

Cause :

Les fractures de stress les plus fréquentes se produisent lorsque les coureurs augmentent l'intensité et le volume de leur course sur plusieurs semaines à quelques mois. Un manque de calcium ou un défaut biomécanique, soit dans votre style de course ou de la structure de votre corps, peut aussi contribuer à l'accident. Les fractures de stress communes se produisent dans le tibia (l'os interne et supérieur de la jambe en dessous du genou), le fémur (os de la cuisse) et dans le sacrum (os triangulaire à la base de la colonne vertébrale) et les os métatarsiens (orteils) du pied.

Traitement :

Si vous avez les symptômes d'une fracture de stress, vous devriez arrêter de courir immédiatement et consultez un médecin. Il ou elle peut effectuer une radiographie qui peut montrer une fissure. Toutefois, les fractures de stress parfois n'apparaissent pas sur une radiographie, de sorte qu'une scintigraphie osseuse peut être nécessaire pour le diagnostiquer.

Votre blessure va probablement vous garder hors des routes pendant environ six semaines, et en fonction de la gravité de la fracture de stress, vous devriez peut-être avoir un plâtre. Ne niaisez pas avec une fracture de stress, ce n'est pas le type de blessure que vous pouvez courir avec. C'est grave et pourrait s'aggraver si vous continuez à courir. Le repos, les anti-inflammatoires, les étirements et le renforcement musculaire sont des traitements recommandés. Des exercices fonctionnels et de la course de piscine sont des alternatives possibles pendant que vous récupérez. Assurez-vous de manger un régime nutritif, car une mauvaise nutrition, en particulier un manque de calcium, peut ralentir la guérison.

Prévention :

Assurez-vous que vous portez des chaussures à votre pied et style de course. Obtenez une analyse de la marche dans un magasin de course. Remplacez vos chaussures tous les 500-600 kilomètres. Ne pas augmenter votre kilométrage hebdomadaire de plus de 10% chaque semaine. Prendre congé de la course pour éviter de mettre trop l'accent sur certaines zones de votre corps. Mangez une alimentation saine et équilibrée et assurez-vous que vous obtenez suffisamment de calcium et de vitamine D (nécessaire pour l'absorption du calcium). Parlez-en à un médecin pour savoir si vous devriez prendre des suppléments. Éviter les boissons gazeuses, l'alcool et le tabac contribue à réduire le risque de faible densité minérale osseuse.

Renforcer les muscles autour de vos os peut les garder suffisamment solides pour éviter les fractures de stress. Parce que le tibia est le site le plus fréquent de fractures de stress, assurez-vous de renforcer vos muscles tibiaux et mollets en faisant des exercices simples.


Plus sur les blessures :
Comment prévenir des blessures de course
Problèmes de pied communs chez les coureurs
Comment autosoigner des blessures de course
Problèmes de courses embarrassants

FAQ sur les blessures :
Comment éliminer et éviter une crampe ?
Quand puis-je courir avec une douleur ?
Comment gérer des douleurs musculaires après une course ?
Comment récupérer d’une longue course ?

Plus de conseils pour coureurs débutants :
10 Excellentes Raisons pour Courir
La bonne technique de course
Comment recommencer à courir